KMKG

 

Carmentis

Résultat

  • CollectionCollection Proche Orient
  • Numéro d'inventaireO.04794
  • Nom de l'objetUmbo
  • Culturesyrien
  • GéographieLieu de production: Proche et Moyen Orient (Asie)
    Lieu de découverte: Zincirli (Asie > Asie Mineure > Turquie > Anatolie sud-est (région) > Gaziantep Ili (province))
  • Datation-810 / -801
  • MatièreBronze (Métal > Alliage > Alliage de cuivre)
  • DimensionsDiamètre: 25,4 cm
  • PropriétaireMusées Royaux d'Art et d'Histoire / Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis
  • Commande de photos
Description
Références

Cet umbo de bouclier ou élément de harnachement est rehaussé d’un décor martelé en forme de tête de taureau (symbole du dieu de la tempête et de la lune), entouré de trois symboles astraux. Dans la première hypothèse, les petites perforations pratiquées sur le bord devaient servir à clouer l’umbo sur un bouclier de bois et, dans la deuxième, à coudre la pièce sur le cuir d’un harnais. Divers arguments tendent à désigner Zincirli, capitale de l’État araméen de Sam’al, comme lieu de provenance probable de cette pièce. La population de cette cité-état, située entre l’Amanus à l’ouest et le Kurd Dağ à l’est, se composait de semi-nomades araméens et d’un groupe urbanisé d’origine louvite. D’après l’inscription, le propriétaire, Tarko(n)day, appartenait à ce dernier groupe, ce qui est confirmé par son haut rang (commandant de la garde royale). Elle est rédigée en phénicien, une écriture qui, dès le règne du roi Kilamuwa (vers 840-810), était la lingua franca du commerce dans le nord de la Syrie et en Cilicie. E.G.