KMKG

 

Carmentis

Résultat

Cercueils de la dame Taânetenmes, et cartonnage de la dame Tamen
  • CollectionCollection Égypte
  • Numéro d'inventaireE.05890
  • Nom de l'objetCercueil
  • TitreCercueils de la dame Taânetenmes, et cartonnage de la dame Tamen
  • CultureÉgyptienne
  • GéographieLieu de production: Égypte (Afrique > Afrique septentrionale)
    Lieu de découverte: Luxor (Thèbes) (Afrique > Afrique septentrionale > Égypte > Haute-Égypte (région) > Luxor (gouvernorat))
  • Datation-945 / -715
  • PériodeTroisième période intermédiaire (Égypte)
  • MatièreBois (Végétal)
  • TechniquePeinture sur stuc (Techniques Générales > Peinture)
  • DimensionsLongueur: 192 cm, Largeur: 63 cm, Hauteur: 61 cm
  • PropriétaireMusées Royaux d'Art et d'Histoire / Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis
  • Commande de photos
Description
Objets reliés
Plus d’images

Cercueils de la dame Taânetenmes, et cartonnage de la dame Tamen
Bois stuqué et peint, cartonnage peint et momie
Troisième Période Intermédiaire, probablement 22e dynastie (vers 945-715 av. J.-C.)
Thèbes ouest


Les formules d’offrande qui décorent ces cercueils momiformes mentionnent une propriétaire répondant au nom de Taânetenmes, la descendante d’une lignée de prêtres d’Amon à Karnak. Sur le couvercle de son cercueil intérieur, la défunte, vêtue d’une longue robe plissée, se dirige vers le lieu où l’on va statuer sur sa possible accession à l’Au-delà. Anubis (avec sa tête de chacal) contrôle, à l’aide d’une balance, si son cœur est en équilibre avec la plume de Maât, symbole de la Vérité. Tout semble en ordre, le monstre Ammit, laissera passer la défunte. Sous la « pesée du cœur », des colonnes de textes font état d’une seconde épreuve pour Taânetenmes : un interrogatoire sévère face au tribunal des dieux. Sans hésiter, elle récite la « confession négative » . Elle n’a commis aucune mauvaise action durant sa vie !

Entre les cercueils, se trouve un cartonnage coloré. Il contient le corps d’une autre défunte. Son nom, Tamen, se lit dans une formule d’offrande, sous le grand reliquaire à tête d’Osiris qui traverse toutes les scènes au centre.


Avant d’arriver au Musée, les cercueils et le cartonnage ont été la propriété de plusieurs collections privées. Ce parcours compliqué a abouti à les considérer à tort comme un ensemble homogène. Le Musée Curtius de Liège possède un des cercueils de Tamen.