KMKG

 

Carmentis

Résultat

  • CollectionCollection Égypte
  • Numéro d'inventaireE.06884
  • Nom de l'objetMasque de momie
  • CultureÉgyptienne
  • GéographieLieu de production: Égypte (Afrique > Afrique septentrionale)
    Lieu de découverte: Inconnu
  • Datationca. -1387 / -1292
  • PériodeXVIIIème dynastie (Égypte > Nouvel Empire)
  • MatièreTextile (indéfini) (Matière première indéterminé)
    Bois (Végétal)
    Verre, pâte de verre (Matière manufacturée > Minéral > Verre)
  • TechniquePeinture sur stuc (Techniques Générales > Peinture)
  • DimensionsHauteur: 49 cm, Largeur: 30 cm
  • PropriétaireMusées Royaux d'Art et d'Histoire / Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis
  • Commande de photos
Description
Plus d’images

Masque de momie
Toile stuquée et peinte, pâtes de verre colorées
Nouvel Empire, fin 18e dynastie (vers 1387-1292 av. J.-C.)
Provenance inconnue


Pour les Égyptiens, la préservation de la tête était un enjeu crucial pour la survie des défunts. Les masques funéraires pérennisent une image idéale du mort, éternellement en éveil et dans la force de l’âge.

Ce magnifique exemplaire montre un visage à l’ovale parfait, idéalement jeune. La coiffure est une ample perruque au dense réseau de mèches ondulées ou rectangulaires, ornée d’une fleur de lotus aux pétales colorés. Sa masse sombre met en évidence la pureté des traits et le foisonnement du collier. Les deux rangs de perles les plus proches du cou font partie de ce que les Égyptiens appelaient « l’or de la récompense », un ensemble d’objets précieux octroyés à des fonctionnaires méritants.

Les touches de peinture noire aux commissures de la bouche et aux narines, les contours accusés des yeux et le percement des oreilles, ouvrent magiquement les organes des sens, afin que le défunt puisse s’alimenter, respirer, voir et entendre dans l’Au-delà.


Le style de ce magnifique portrait est caractéristique de la fin de la 18e dynastie. Seuls quelques grands dignitaires de cette époque ont bénéficié de l’ « or de la récompense », comme Maya, le célèbre trésorier de Toutânkhamon, qui avait été chargé de la restauration des tombes des pharaons dans la Vallée des Rois.